Service réservé aux abonnés

Pour accéder gratuitement à tous les articles et services de Localtis : cliquez ici

Fermer cette fenêtre

TerritoiresPublié le vendredi 11 mars 2016

bio

© AFP

Les sénateurs n'ont pas pu achever, mercredi, l'examen de la proposition de loi sur l'ancrage territorial de l'alimentation qui fixe un objectif de 40% de produits locaux dans la restauration collective en 2020. Pendant plus de quatre heures, ils se sont écharpés sur la proportion de 20% de produits bio introduite par les députés en janvier. Une mesure finalement supprimée. En lieu et place, ils ont introduit une référence aux produits de proximité ou issus d'une identification de qualité ou d'origine, type AOC, IGP...

Le Sénat a pris des airs de banquet gaulois, mercredi 9 mars. Il y était question du "manger local" et de la proposition de loi sur l'ancrage territorial de l'alimentation....



Abonnez-vous ou recevez gratuitement cet article.


Fermer la fenêtre

Les cookies sur notre site  | En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques.